Cycle de la carrière

Le cycle de la carrière comprend généralement trois étapes : en intégration, en carrière et en transition (facultatif). Compétence Culture se permet d'ajouter ici une quatrième étape : en exploration.

  • En exploration vise les élèves en choix de programme, les parents, les enseignants et les conseillers d'orientation.

Si vous êtes attiré par une carrière artistique, Compétence Culture vous recommande d'aller sur le site du Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) et de parcourir l'outil Les métiers de la culture.

  • En intégration correspond généralement aux démarches d’entrée sur le marché du travail. Dans le cas des artistes, il s’agit de la phase qui mène à la reconnaissance par les pairs et au statut professionnel. On parle ici de la relève.

Plusieurs associations professionnelles et regroupements disciplinaires ont prévu des catégories de membres pour faciliter l'intégration de la relève dans leur milieu d’exercice professionnel. Il faut s’informer dans chacun des secteurs du critère de la durée associée au statut de relève professionnelle. À l’échelle régionale, le Fonds régional d’investissement jeunesse (FRIJ) de la Stratégie d’action Jeunesse du gouvernement du Québec permet des partenariats régionaux pour outiller la relève artistique, soit les personnes de 30 ans et moins. Outiller la relève artistique montréalaise (ORAM) est géré par le Conseil des arts de Montréal et il faut s’informer auprès de chaque Conseil régional de la culture (CRC) pour connaître leur offre de services spécifique dédiée à la relève. Vous trouverez la liste des CRC à la section Membres.

  • En carrière couvre la période où le travail est exercé contre rémunération (salaire, honoraires, cachets, revenus de vente, etc.). On parle aussi de personnes en emploi.

Les fonds publics alloués aux comités sectoriels de main-d'œuvre sont dédiés aux personnes en emploi, généralement selon les besoins et les priorités des employeurs, pour le bon fonctionnement du marché du travail. Conformément à l’économie de la culture, Compétence Culture a sensibilisé Emploi-Québec et la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) aux caractéristiques atypiques du monde du travail, notamment la prépondérance des travailleurs autonomes.

Les personnes en emploi du secteur culturel peuvent être des salariés ou des travailleurs autonomes qui exercent leur art ou leur profession dans le but d’en tirer des revenus. Dans ce cas, les critères du professionnalisme sont balisés par les deux lois sur le statut des artistes afin d’encadrer les relations de travail et de déterminer les modes de rémunération.

Si vous êtes à cette étape, Compétence Culture vous invite à parcourir le portail Artère. Ce site offre, pour chaque secteur culturel, un volet Carrière qui renseigne toutes les personnes œuvrant dans le secteur, peu importe leur lieu de résidence, à propos de ces dimensions importantes du monde du travail : statut de l’artiste, droits d’auteurs (définition, types de droits, revenus de droits d’auteur et libération des droits, société de gestion de droits), etc.

Compétence Culture vous recommande également l'outil L'art de gérer sa carrière pour l'artiste ou le travailleur autonome qui se trouve sur le site du CRHSC.

  • En transition concerne l’étape de réorientation vers un métier connexe ou un autre secteur d’activités lorsque le travailleur culturel fait le choix de se retirer de sa pratique artistique ou de sa profession pour des raisons de santé, financières ou autres.

Lorsque la transition de carrière ou la réorientation professionnelle se profile à l’horizon, des ressources professionnelles existent pour vous guider dans votre bilan de compétences. Consultez le document PDF téléchargeable.

Le bilan de compétences pour faire face au changement
Haut de page